Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TERRITOIRES-EN-PAYSAGE.overblog.com

Albine VILLEGER, cogitation, inspiration, agitations scripturales et lignes horizontales de mots sans ego. Prédilections : Les territoires ont un langage, le paysage - Dans un monde de communication et d'image, quelle place pour le le silence en politique ?

Marketing territorial Made in 2018

Publié le 31 Décembre 2018 par TerritoiresEnPaysage

Un second semestre avec des interventions aux Etats généraux du projet de l'Association Nationale des Pays et Pôles Territoriaux et Ruraux à Nancy en octobre ; aux rencontres nationales du tourisme culturel au Louvre-Lens en novembre ; et pour décembre, une publication dans la revue Parole Publique de l'association Communication publique, à l'occasion du dossier spécial 30 ans de communication publique territoriale  : Il était une fois le marketing territorial (texte disponible sur demande à : vill@wanadoo.fr)

Côté benchmark et veille stratégique, je retiendrais :

* La montée en puissance du marketing territorial solidaire et participatif, comme si le Place Making petit à petit s'imposait comme une évidence, mais encore trop souvent - sauf exception - du seul côté des professionnels, pas toujours partagé par les décideurs et acteurs, où le silo organisationnel et institutionnel a encore quelques beaux jours devant lui, sans compter la prégnance parfois exclusive des volets économique et/ou touristique. Fière d'avoir contribué à ce nouveau élan de l'attractivité territoriale par les projets collaboratifs et innovants de la marque Tout commence en Finistère (année thématique avec les ambassadeurs ; Glazik Challenge ; collection textile à venir ; marketing du service public local ...), inspirée par son pilier d'image "Intelligence collective" !

* La déclinaison de plus en plus complexe des démarches expérience client, entre la nécessaire prise en compte d'un environnement global faisant la part belle aux valeurs écologique, sociale, humaine pour fédérer des communautés et la dimension hyper personnalisée devant faire l'objet d'un traitement technologique par la data et l'intelligence artificielle, dont les usages opérationnels restent encore d'un maniement délicat.

* La montée en puissance des pratiques managériales à 360°, accordant une place importante aux dimensions individuelles des ressources humaines, à la gestion des talents millenial qui, de mon point de vue, constituent une solution aux problèmes rencontrés par l'émergence des nouveaux modèles de développement économique et d'organisation des emplois, plutôt qu'un problème. Ils remettent à leur juste place l'importance du travail dans nos vies, rompant avec une tradition de devoir laborieux, là où le plaisir et l'épanouissement professionnel sont possibles. L'impression que nous sommes au milieu du gué dans la disruption des frontières étanches perso/prof, chacun se cherchant un juste équilibre, mais dans un contexte où le % des nouveaux métiers qui seront pratiqués dans une ou deux générations est supérieur à la moitié de ceux existant actuellement. Ceci impose une période intermédiaire avec des pratiques auto-entrepreneuriales (start-up, micro-entreprises) et intrapreneuriales, pour permettre aux entreprises et organisations d'intégrer concrètement, en temps réel, l'innovation, et d'anticiper par ces expérimentations in vivo, des GPEC particulièrement conséquentes. Comment imaginer que ces changements de paradigme dans les contenus des filières métiers n'auront pas d'impact dans le gestion des RH, s'agissant des profils requis ? Les managers n'(aur)ont plus la possibilité de maîtriser techniquement toutes les tâches, compte-tenu de la complexification des compétences, connaissances, expertises, et doivent s'attacher à déléguer, tout en développant des capacités de mise en projet transversal et de coordination humaine. Ces innovations intrapreneuriales sont le fruit des apports singuliers des collaboratrices et collaborateurs, ne produisant leurs effets bénéfiques que si le cadre collectif de l'organisation de travail laisse un espace à l'esprit startupeur, réactif, intuitif, lui permettant de se détacher des contraintes structurelles des organisations traditionnelles.

Je vous souhaite à toutes et tous beaucoup de bonheurS, petitS ou grandS, avec celles et ceux qui vous sont chers, ainsi que des joies professionnelles avec celles et ceux qui vous inspirent !

 

Albine

 

Lire la suite