Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TERRITOIRES-EN-PAYSAGE.overblog.com

Albine VILLEGER, cogitation, inspiration, agitations scripturales et lignes horizontales de mots sans ego. Prédilections : Les territoires ont un langage, le paysage - Dans un monde de communication et d'image, quelle place pour le le silence en politique ?

Territoires croisés en Paysage photographié

Publié le 19 Septembre 2012 par TerritoiresEnPaysage

D'une balade urbaine, au centre ville, à une escapade en bords de Seine - l'exposition à ciel ouvert Regards (dé)croisées sur le patrimoine et l'architecture Kayes - Evry visite nos espaces géographiques avec l'oeil de photographes essonnien et malien.

Et d'un espace urbain l'autre, en bords de Seine, à Ris Orangis, cette originale démarche explore des territoires délaissés, en cours de réhabilation, pour le meilleur de l'attractivité fluviale et en lien identitaire avec l'histoire du lieu, d'eau douce et d'alcools réunis.

Eau d'ici, eau de là bas : eau potable qui coule de source en réseau, et qui fonde la coopération décentralisée d'un enrichissement mutuel pour apporter, qui là-bas une technique d'assainissement, qui ici le regard sur une ressource précieuse.

Fleuve Sénégal là, majestueuse Seine ici, langueur africaine ou vitesse francilienne, patrimoine des ressources humaines, qui du Maire de Kayes au Président evryen re-visite chacun leurs espaces respectifs et s'interrogent de concert sur le sens de nos environnements, de leurs histoires, de leurs croisements. Hasards coloniaux, traces francophones, volonté progressiste des villes nouvelles, partenariats des hommes expatriés, au-delà des espaces temps et géographique.
En Afrique, le ciel est plus grand ; les couleurs ne connaissent pas le gris minéral de nos conforts urbains mais rougeoient de la terre latérite pour refléter un pays malmené par des idéaux spirituels dévoyés.

Le temps d'un paysage en patrimoine, croisement de regards d'ici et de là-bas.

Territoires croisés en Paysage photographié
Commenter cet article