Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
TERRITOIRES-EN-PAYSAGE.overblog.com

Albine VILLEGER, cogitation, inspiration, agitations scripturales et lignes horizontales de mots sans ego. Prédilections : Les territoires ont un langage, le paysage - Dans un monde de communication et d'image, quelle place pour le le silence en politique ?

Charisme de marque en paysage d'actif territorial

Publié le 23 Avril 2017 par TerritoiresEnPaysage

En 2017,le rapport Deloitte consacre l'ancrage territorial comme source de compétitivité pour les entreprises. Il incite même les entreprises à se rapprocher des collectivités publiques ; incroyable (r)évolution du paradigme de la compétitivité, qui m'a inspiré un article publié sur le site de Cap'Com.

http://www.cap-com.org/content/de-la-marque-de-territoire-lactif-immateriel-territoires-deconomies-en-paysage-dattractivite

Lire la suite

Place Marketing Forum, édition 2017 à Lyon

Publié le 27 Mars 2017 par TerritoiresEnPaysage

Une belle édition du Place Marketing Forum, avec des lauréats venus de tous pays.
Ayant animé une table ronde "Du flagship à la stratégie de marketing territorial" avec le seul lauréat français, la marque ALL LOUVRE-LENS, représenté par son chef de projet Norbert Crozier, j'ai pu croiser les projets pour le tourisme de la nouvelle Région Hauts-de-France - avec Jean-Philippe Gold, nouveau directeur du CRT - et la vision de l'université Savoie Mont-Blanc en matière de marketing touristique, avec Isabelle Frochot de l'IAE.

Une édition 2017 qui a fait la place belle aux expériences de Place Making, la tendance évidente et même plus émergente, un marketing territorial intra-muros, citoyen et partagé. Une vision amplement approuvée par la nouvelle ligne éditoriale de la marque de territoire "Tout commence en Finistère" !

Mon coup de coeur au lauréat Medelin, quand l'objectif d'attractivité permet la résilience du territoire et le rassemblement des populations à énergie positive et optimiste.

https://www.slideshare.net/ChaireANMT/prprogramme-pmf17

Lire la suite

Territoires d'influence en paysage de réputation

Publié le 24 Février 2017 par TerritoiresEnPaysage

https://www.youtube.com/watch?v=_MsIbr0CgJQ

Interview-vidéo réalisée par le CNER, fédération nationale des agences de développement économique, à l'occasion de leur congrès annuel en décembre 2016 à Metz où j'ai participé à la table ronde sur l'attractivité des territoires

 

Lire la suite

Territoires de twittos dans paysage com & marketing

Publié le 21 Janvier 2017 par TerritoiresEnPaysage

Hervé Monier accueille régulièrement sur son blog des articles et tribunes particulièrement bien documentés, et porte un regard avisé sur les nouvelles tendances dans le marketing et la communication.

Il publie également ses préconisations pour suivre l'actualité particulièrement dense dans ce domaine, au travers des comptes twitter de personnes ressources à suivre.

Je suis toujours heureuse et fière de figurer parmi ces twittos à suivre, et - en l'espèce -d'être mentionné dans la short list pour les têtes de pont en département. Plaisir d'autant plus grand que je partage ces espaces de recommandations avec beaucoup d'autres talents, mais surtout d'ami.es.

Lire la suite

Territoires d'économieS en paysage d'attractivité

Publié le 4 Décembre 2016 par TerritoiresEnPaysage

Les évolutions significatives du modèle de développement économique interrogent les acteurs de l'attractivité territoriale sur leurs capacités à appréhender ces changements, leurs conséquences sur les démarches de marketing, à les cerner dans leurs avantages et inconvénients respectifs au regard de l'ancrage local, repensé comme un actif immatériel de nature communicationnel.

L'appétence de plus en plus grande pour les dimensions du cadre et de la qualité de vie conjuguent leurs effets avec celles des des nouveaux modes de travail, que cela concerne l'organisation spatiale - co-working, télé-travail, tiers-lieux collaboratifs ... ou la volonté d'agir en circuits courts généralisés, et pas uniquement pour l'agriculture et l'alimentation.

Co-construire son projet de développement en le faisant reposer sur des valeurs humaines et des richesses partagées ne constitue pas un slogan pour électeur-gogo. Cette tendance lourde s'inscrit dans des démarches récurrentes de "place-making citoyen", à l'instar de l'expérience de Rockford en Illinois, où la victoire surprise d'un candidat non issu de l'un des deux blocs, a débouché sur la mise en place d'un circuit court de développement en mode XXL ! Parti d’une simple conversation sur Twitter, le maire de Rockford, une ville de 150 000 habitants, lourdement touchée par la crise industrielle et le chômage, propose à Etsy, Leader de la vente en ligne de produits de l'artisanat local, l’idée d’un partenariat inédit, « gagnant-gagnant », pour développer une "Etsy Economy" sur son territoire et revaloriser l’image de sa ville…Le principe : ne pas s'illusionner sur les capacités du territoires à attirer les talents des catégories dites CSP+ ou plus joliment nommés "nouveaux talents", avec les start-ups, mais partir de la situation humaine des populations ayant voté pour une autre vision du territoire, ancrant son développement dans le fameux "Il n'est de richesses que d'hommes" de Jean Bodin. Des populations fragilisées socialement, peu qualifiées. Acte I : diagnostiquer les capacités de chacun, identifier les potentiels d'auto-entrepreneuriat - aussi modestes soient-ils. Acte II : les mettre en formation pour conforter les compétences acquises ou spontanées dans le domaine de l'artisanat, entendu de manière large, et donner des clés de fonctionnement pour en faire des micro-entreprises. Acte III : mettre en place une plate-forme pour le booster commercial ; son principe : avoir le réflexe de trouver localement le prestataire requis, que ce soit en matière de travaux, cadeaux, déco, gâteaux etc. Acte IV, donner à voir un territoire convivial, dont l'image a sensiblement évolué positivement, dont la qualité de vie en connexions directes dégage un éco-système de développement, et, in fine, attirer des start-ups dont les acteurs sont en recherche de co, sous toutes ses formes : co-working, co-voiturage, co-construction locale, éco collaborative, et bien évidemment Eco-activités.

L'attractivité n'est plus cet ailleurs de marketing et de communication ; elle procède de ce que les populations et acteurs locaux veulent et donnent à voir. Du local au local, ce qui fait du bien à l'intérieur se voit à l'extérieur.

La troisième révolution industrielle, celle du progrès numérique et digital n'est-elle que technique ? Les objets connectés peuvent transformer nos villes minérales en smart-city, avec de nouveaux services aux usagers. Parallèlement, la végétalisation et l'agriculture urbaine cohabitent avec ces kyrielles d'objets connectés pour remettre du territoire-terroir qualitatif au coeur des stratégies d'attractivité métropolitaine. En Corée du Sud, on observe des démarches de "share-city" plaçant au coeur de leurs préoccupations l'économie du partage et l'évaluation des politiques publiques. Economie du partage, car la valeur d'usage prend de plus en plus d'importance en comparaison de la valeur de possession : location de vélo ou auto pour se déplacer ; système de partage des biens immobiliers pour la résidence principale ou touristique ... La part de services produits sur un territoire emporte un pourcentage croissant de son attractivité. Or, les services sont majoritairement produits par les acteurs publics locaux. Notre service public Made in France, qui de l'attractivité résidentielle au bien-être social ou environnemental en passant par la sécurisation des parcours de vie, pourrait donc se concevoir comme un facteur de ... compétitivité ! Evaluation des politiques publiques irait donc de pair avec cette économie du partage, issu d'un redéploiement du service public.

Comme le disait Robert Kennedy "Le PIB mesure tout, sauf ce qui vaut la peine d'être vécue" : non prise en compte du contenu qualitatif des activités, de la répartition des revenus entre les individus ...Ces dimensions alternatives au PIB constitue un lien direct avec l'enjeu de l'attractivité territoriale, car celle-ci s'envisage dorénavant à l'aune d'une visibilité globale du territoire : son image, activant des ressorts symboliques, médiatiques, émotionnels, communicationnels et son offre, qualifiable objectivement et rationnellement, mêlant les éléments multi-facettes de l'attractivité résidentielle en sus des paramètres économiques. Sport, culture, habitat, éducation, déplacements, crèche, santé ...constituent autant d'indicateurs performants que le haut-débit, l'accessibilité, le prix du foncier, la présence de salariés formés, dans un cadre de cohésion sociale, gage de sécurité des activités.

"La qualité de vie est le principal facteur de compétitivité" dixit Damien Robert, DG de l'EPA Plaine de France.

Notre territoire-lieu, issu de la vision de l'Etat aménageur, est devenu un territoire-lien, après les années de décentralisation, faisant évoluer une vision descendante et jacobine en un mode de management de projet concerté et partenarial, entre acteurs publics et privés.

Le prochain défi de l'attractivité sera de réussir à joindre des gouvernances qui se sont historiquement organisées de manière distincte, avec le tourisme. La Bretagne dispose à cet égard d'un savoir-faire historique. Les premiers acteurs du marketing territorial furent les peintres paysagistes, plaçant de facto les espaces géographiques en concurrence pour leurs atouts et attraits naturels. Puis vinrent les progrès ferroviaires, avec un paysage qui défile et d'où émerge la notion de destination touristique.

Nos destinations sont aussi nos coeurs d'identité : le recentrage des citoyens sur leur territoire est manifeste, pour reconquérir une maîtrise des repères et des choix de vie. L'identité territoriale est devenue une ressource. Sa traduction en un actif immatériel au coeur de la cohésion sociale et économique constitue un enjeu pour les nouveaux modèles de développement : économie sociale et solidaire, économie positive, collaborative, circulaire ... Elles évoluent, tout comme les entreprises françaises, entre innovation technologique et ancrage géographique.

Le projet politique de l'attractivité territoriale devra répondre aux enjeux de progrès humain, social, environnemental et économique , oscillant entre identité, performance et qualité de vie.

Lire la suite

Territoires franciliens en paysage d'attractivité

Publié le 4 Décembre 2016 par TerritoiresEnPaysage

Les heureux hasards de mes participations régulières à des séminaires ou colloques sur le marketing territorial, m'ont permis de revenir à Fontainebleau, non loin de Barbizon et de son école de peinture paysagère française, pour intervenir à l'invitation de Vincent Gollain - directeur de l'économie à l'IAU (Institut d'Aménagement et d'Urbanisme) d'Île-de-France,sur les stratégie de marketing à l'échelle départementale, avec Norbert Crozier, qui témoignait de la démarche de marque ALL, du Louvre-Lens, un modèle coopératif unique et ambitieux.
Un accueil convivial avec des professionnels qui s'interrogent sur leurs futures actions, pour mettre en lien l'attractivité économique et touristique, notamment, dans un contexte départemental très contraint. Des acteurs qui s'interrogent sur la fusion de l'agence Invest77 et le CDT.
Un territoire accueillant, des projets, des débats

What else ?!

Lire la suite

Territoires d'ambassadeur en paysage d'entreprise

Publié le 4 Novembre 2016 par TerritoiresEnPaysage

Nous le savons tous, mais parfois communiquer c'est répéter,pour faire oeuvre de pédagogie ! Ce qui fait du bien à l'intérieur, se voit à l'extérieur ...

Hervé Monier (blog brandnews) consacre un article à la prégnance de l'efficacité pour la communication corporate de voir émerger les ambassadeurs intra-organisation, au travers de leur présence sur les réseaux sociaux. Loin de faire concurrence aux communications émanant de l'entreprise, elle contribuent à sa diffusion, avec une haute valeur ajoutée d'affect humain, connectée aux RH, dans leur mode communicationnelle.

Ce qui peut apparaître de manière réductrice comme du personnal branding, relève en fait d'une sensibilisation à notre société fluide, horizontale : passer de l'ère de la communication et de l'image, à celle de l'influence et de la réputation, suppose de savoir partager avec en premier lieu, les acteurs internes de l'organisation.

Plutôt que d'ignorer ce phénomène, mieux vaut en favoriser l'appropriation au sein des organisations, et Hervé Monier saisit l'occasion de préconiser la bienveillance à l'endroit de ces démarches d'attractivité corporate partagée en établissant un palmarès des salariés-ambassadeurs. Une manière originale de "récompenser" le talent des individus, qui ne sont en rien iconoclastes, mais juste efficaces !

Dans ce cadre, je suis particulièrement honorée de figurer dans ce top 20 des influenceurs 2.0 2.0 de leur entreprise, pour la marque Tout commence en Finistère, 

https://brandnewsblog.com/2016/10/27/et-si-les-marques-faisaient-le-pari-de-la-qualite-sur-le-web-et-les-medias-sociaux/

Lire la suite

Territoires de défense en paysage européen post Brexit

Publié le 7 Août 2016 par TerritoiresEnPaysage

Territoires de défense en paysage européen post Brexit

Petite-fille d'un militaire français - commandant dans l'armée de l'air - ayant épousé une jeune femme allemande entre les deux conflits mondiaux, à une époque où ces deux pays songeaient donc plus à faire la guerre que l'amour, mon ADN européen s'étonne (encore que ...) du peu d'empressement médiatique pour cette si malmenée Europe de la défense.

De l'immédiateté du Brexit sur nos états d'âme fédéralistes, il est souvent question ; de cette achèvement du rêve d'Etats-Unis d'Europe, il n'est même plus fait mention ; de nos misères diplomatiques à 27 qui ne fondent même pas une dictature du faible au fort, il n'est que constat d'illusion ...

Me revient en mémoire mes souvenirs d'étudiante en droit européen, en défense et sécurité internationale, mes tribunes engagées, mes apports et soutiens à des contributions thématiques ; le Brexit me réveille !

"L'Europe sera crédible lorsqu'elle pourra soutenir un effort de guerre pendant au moins un an". Ainsi s'exprimait le britannique Georges Robertson, en mars 2000, alors qu'il était secrétaire général de l'OTAN.

Dans cette drôle de guerre que nous menons contre un ennemi plastique, diabolique et tactique - mais peut-être pas stratégique, serait-ce notre force ? - où va notre Union en désunion du premier budget militaire des 27 pays membres ? L'un des premiers acteurs internationaux à réagir au Brexit aura été - est-ce un hasard ? - Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN.

L'article paru dans les Echos le 26 juin (*) évoque qu'Angela Merkel promet de porter le budget de défense à hauteur de 2% du PIB. Also,müssen wir noch warten ?

(*) http://www.lesechos.fr/monde/europe/0211067907503-un-defi-de-plus-pour-leurope-de-la-defense-2009762.php

J'ai mal depuis longtemps à "mon" Europe de la défense ; j'aimerais ne pas y renoncer totalement !

Lire la suite

Territoires de marque en paysage nautique

Publié le 27 Juillet 2016 par TerritoiresEnPaysage

Territoires de marque en paysage nautique

Première interview pour la marque Tout commence en Finistère à l'occasion des Fêtes maritimes de Brest, où nous avions un espace terrestre de 150 m2, avec moult animations et aménagements, dont un espace privilège spécialement réservé à nos 900 ambassadeurs et un bateau, le Columbus - dernier voilier de course de Jean-Yves Terlain aux couleurs de la marque, pour emmener les ambassadeurs en vire-vire

Replay --->

http://www.tebeo.bzh/replay/360-emission-speciale-nautisme-olympisme/8960056

Lire la suite

Territoires de services en paysage d'attractivité

Publié le 10 Juillet 2016 par TerritoiresEnPaysage

Territoires de services en paysage d'attractivité

Marketing territorial, ces services qui rendent attractifs

Article à la une de Brief juin 2016, suite à l'intervention aux rencontres nationales du marketing territorial des 9 et 10 mai avec Only Lyon au Musée Confluences

Lire la suite

Afficher plus d'articles